INTERVIEW ANDY TO GABY



Pourquoi choisir Andy Warhol et Gabrielle Chanel comme égéries de l’identité de la marque plutôt que d’autres artistes ?
Nous avons choisi Andy Warhol et Gabrielle Chanel car pour nous ce sont deux emblèmes de l’art et de la mode. Andy Warhol est un artiste complet qui a touché à tout type d’art, que ce soit la peinture, la photographie, ou encore le cinéma.
Chanel quant à elle a révolutionné le monde de la mode, elle a libéré les femmes du XXème siècle. C’est en partie grâce à elle que le chic à la française rayonne dans le monde entier à l’heure d’aujourd’hui.

Quel est le concept de votre marque ?
Notre concept se résume ainsi : un mois, c’est un artiste et cinq visuels différents. Autrement dit, chaque mois nous collaborons avec des artistes aux univers variés, qui nous proposent cinq visuels, que nous nous chargeons d‘imprimer en sérigraphie sur des t-shirts de qualité. Chaque artiste reçoit 25% des bénéfices de nos ventes, c’est pourquoi il est important que ce dernier ait un projet particulier. En plus de ces 25%, il sera à l’honneur tout le mois de sa collaboration sur nos réseaux sociaux et possèdera au long terme un article le concernant sur notre site internet (interview, photo, vidéo).

Les projets étudiants qui émergent ces derniers temps poussent sans cesse l’innovation. D’après vos ambitions, qu’est-ce qui peut vous démarquer ?
Notre but premier n’est pas de vendre simplement des t-shirts mais de permettre à un artiste de réaliser ses projets et de se faire connaître à travers quelque chose d’incontournable : la mode. C’est pour ça que nous insistons sur le fait qu’ils sont au cœur de notre projet. Andy to Gaby va plus loin que la mode. Grâce à ce concept on peut sortir des sentiers battus en proposant des évènements.

Quelle place accordez-vous à l’art aujourd’hui ? Suivant votre concept, peut-on vous qualifier de (nouveaux) mécènes ?
De nos jours l’art est partout, que ce soit dans un musée, un parc, un centre commercial, une rue. Notre monde est donc fait d’art même si l’on ne s’en rend pas forcément compte.
Nous n’avons pas la prétention de dire que nous sommes des mécènes des temps modernes. Nous voulons juste aider les artistes à réaliser leurs projets à travers Andy to Gaby. Nous nous voyons plus comme une opportunité pour eux de se faire connaître.
Vous venez de réussir une campagne de crowdfunding sur Ulule pour lancer Andy to Gaby. Le financement participatif est de plus en plus courant dans la création d’un projet. Quelles sont vos raisons pour ce choix ? Quels avantages voyez-vous dans ce processus au regard d’autres moyens de financement ?
Premièrement c’est de voir si notre projet est viable, est-ce que Andy to Gaby peut plaire, peut vendre ? Ensuite c’est un moyen de se faire connaître. Ulule est la première plateforme de crowdfunding européenne et des centaines de projets ont vu le jour grâce à ça. Et ce type de financement permet aux contributeurs de se sentir encore plus proche du projet auxquels ils ont participé. Nous voulons un projet vivant avec de l’interaction et passer par Ulule était un bon moyen de mobiliser les gens avec nous.

Le Happy Sushis de ce jeudi aura l’honneur d’assister à un défilé qui présentera vos premiers modèles. Avez-vous d’autres évènements prévus pour le lancement d’Andy To Gaby ?
Nous voudrions déjà remercier LBLS de nous avoir donné cette opportunité. Ensuite vous pourrez retrouver Andy to Gaby aux Nuits de Fourvière, pour lesquelles nous avons fournis 600 t-shirts qui seront distribués mi-Juillet lors d’une soirée.
Et enfin nous avons prévu la soirée de lancement officielle de Andy to Gaby le jeudi 9 juillet à l’Atipik Bar. Vous pourrez découvrir la collection et même vous en procurer. D’ailleurs nous vous attendons nombreux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire